Actualités & Publications

News entreprises & organisations - 19/12/2014

L’Essonne, 1er département français à émettre une obligation verte et responsable

Le Département de l’Essonne a pu emprunter auprès d’investisseurs socialement responsables (75%) 40 millions d’euros pour le financement de 6 projets structurants.

Logo Conseil Général de l'Essonne

Les 6 projets structurants financés par le Conseil Général de l’Essonne :

  • Le projet de transport en commun en site propre sur le plateau de Saclay
  • Le développement du Grand Pôle Intermodal à Juvisy-sur-Orge (pôle d’échanges bus – gare RER structuré et intégré dans un projet urbain cohérent)
  • L’extension et la restructuration du collège Charles Péguy à Morsang-sur-Orge
  • Le projet de la Cité Val Vert, lieu pédagogique d’information sur l’habitat durable et l’éco-construction au Plessis-Pâté
  • La réhabilitation thermique et fonctionnelle des locaux du Conseil général à Courcouronnes (Actiburo)
  • La construction d’un EHPAD (Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) aux Ulis

Le Département de l’Essonne a sollicité Vigeo :

  • Pour la réalisation de la notation extra-financière du Département fin 2013 attestant d’une performance de développement durable et solidaire robuste (59/100)
  • Pour définir les indicateurs environnementaux, sociaux et économiques, de suivi et de gouvernance, associés à chaque projet sélectionnés par le Conseil Général de l’Essonne

Le Conseil général de l’Essonne s’est engagé à rendre compte annuellement aux investisseurs :

  • En matière d’allocation des fonds : présentation de l’avancement financier de chaque projet
  • En matière de résultats environnementaux et sociaux pour chaque projet
  • En matière de management responsable de conduite de projet

Cette opération est la 9ème émission obligataire fondée sur des critères de responsabilité sociale (ESG) issus de la méthodologie Vigeo, après Air Liquide, la Région Ile de France, Unibail-Rodamco, EDF, Iberdrola et GDF Suez, Abengoa et DC Water.

 

Revue de presse

L’essonne attire le financement durable

Thèmes : France, Green bonds