Actualités & Publications

Tribune - 17/05/2018

Vigeo Eiris publie une nouvelle tribune « Quel avenir pour les sables bitumineux ? »

L'industrie des sables bitumineux fait l'objet de nombreuses critiques internationales en raison de son impact social et environnemental lourd, pouvant entraîner d’importants risques juridiques et sociaux.

– 23 des 161 entreprises du secteur pétrolier évaluées par Vigeo Eiris ont été identifiées comme impliquées dans l’exploitation des sables bitumineux ; la majorité d’entre elles sont nord-américaines.

– Les entreprises impliquées dans les activités de production des sables bitumineux affichent des engagements faibles ou limités en matière environnementale, et des émissions de GES à la hausse.

– Au Canada, les sables bitumineux représentent la source de gaz à effet de serre dont la croissance est la plus rapide, la production atteignant 14 % des émissions totales de GES du pays en 2014. Les réserves de sables bitumineux du Canada risquent de devenir des actifs bloqués (actifs devenus désuets ou non rentables et qui doivent être inscrits au bilan d’une société à titre de perte de profit), pouvant atteindre 220 milliards de dollars américains irrécouvrables.

– Les émissions rejetées contribuant progressivement au changement climatique mondial, la poursuite de l’expansion des sables bitumineux semble compromettre les objectifs de réduction des émissions fixés par l’Accord de Paris sur le climat en 2016 pour limiter le réchauffement planétaire à moins de 2 degrés Celsius.

– Les banques font de plus en plus l’objet d’allégations pour leur rôle dans le financement de projets d’énergies fossiles : 28 banques ont été identifiées comme finançant les sables bitumineux entre 2014 et 2016. Bien que la majorité des institutions financières sous revue ne soient pas réactives sur la question, certaines banques (notamment Crédit Agricole, Société Générale, Groupe BPCE/Natixis), lors du Sommet One Planet qui s’est tenu à Paris en décembre 2017, ont déjà pris des mesures importantes pour lutter contre le changement climatique en annonçant leur engagement à se désinvestir des projets de sables bitumineux.

Les principaux constats de ce Sustainability Focus (en anglais uniquement) sont issus de la notation par Vigeo Eiris de 161 entreprises du secteur pétrolier et gazier à travers le monde.

Vigeo Eiris est un fournisseur international indépendant de recherche et de services en matière environnementale, sociale et de gouvernance (ESG) pour les investisseurs et les organisations publiques et privées, et couvre un univers de recherche de 4000 sociétés cotées dans le monde entier.

For more information:
Press contact: Anita Legrand – anita.legrand@vigeo-eiris.com / +33 1 55 82 32 44

En téléchargement :
icon-download-34x36 20180522_OIL SANDS_publication
Thèmes : Environnement, ESG, Méthodologie